La nouvelle loi immigration allemande en cinq points

La nouvelle loi pour l’immigration ouvre les portes de l’Allemagne aux ressortissants des pays tiers souhaitant travailler dans les domaines tels que la santé ou l’informatique. Un article de, Der Tagesspiegel.

La nouvelle loi sur l’immigration des étrangers qualifiés a pour objectif manifeste de préserver la position économique de l’Allemagne, et de pérenniser ses systèmes sociaux. Outre les diplômés universitaires, les portes de la Bundesrepublik s’ouvriront désormais aux travailleurs qualifiés. Et pas seulement dans les professions où la main-d’œuvre se fait rare.

Les personnes ayant une formation professionnelle et disposant d’un minimum de ressources auront six mois pour trouver un emploi. Dans les professions où il y a un grave manque de travailleurs qualifiés, par exemple dans les domaines informatique ou médical, il n’est même pas nécessaire de prouver ses qualifications si un engagement professionnel a été pris.

Dans le même temps, le gouvernement s’engage à mieux informer les candidats potentiels depuis l’étranger, et à les accompagner dans la jungle administrative allemande.

Qu’est-ce qui reste et qu’est-ce qui change ?

La loi sur l’immigration reste essentiellement la même. Cela fait des années que les ressortissants hors UE titulaires d’un diplôme universitaire ont la possibilité de venir travailler en Allemagne.

Dans son rapport annuel de 2015, le Conseil d’experts des fondations allemandes pour l’intégration et la migration (SVR) avait déjà constaté que « malgré son statut initial de retardataire », l’Allemagne était « devenue pionnière dans le domaine de la politique de migration de main-d’œuvre, et qu’elle avait peu à apprendre, au moins au niveau juridique et institutionnel ».

L’OCDE avait déjà félicité l’Allemagne, qui figure parmi les pays accueillant le plus d’immigrants. Les experts ont néanmoins alerté sur un processus « souvent encore trop lourd et bureaucratique en pratique ».

One thought on “La nouvelle loi immigration allemande en cinq points

  1. Étant à la recherche d’un emploi, je me permets de vous contacter afin de vous adresser ma
    candidature pour le poste d`ingénieure en Génie Mécanique Générale.
    Ma formation ainsi que mes diverses expériences dans le domaine de Mécanique Générale
    m’ont permis de me forger un certain savoir-faire. J’ai également eu l’opportunité d’acquérir
    les connaissances indispensables pour occuper ce type de fonction dans une entreprise.
    Titulaire d’un diplôme de diplôme nationale en Génie Mécanique Générale, obtenu à
    l`université libre de Tunis, j’ai bien évidemment effectué quelques stages au cours de mon
    cursus afin de compléter efficacement mon apprentissage théorique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *